Kone Koumba Mai
Côte d'Ivoire 2020
Le cacao produit en Côte d'Ivoire est couramment sujet à une qualité aromatique défectueuse en raison de mauvaises pratiques agricoles, notamment la fermentation qui est l'opération essentielle dans la formation des arômes et des saveurs du chocolat. C'est pourquoi Kone Koumba Mai concentre ses recherches sur l'amélioration de la qualité du cacao ivoirien. Plus précisément, elle étudie l'optimisation de la technologie de fermentation du cacao, la sélection des levures d'intérêt et le développement de ferments microbiens qui peuvent être transférés et réutilisés dans les plantations par les producteurs de cacao pour produire du chocolat aux qualités organoleptiques souhaitées par les consommateurs.    Grâce à ses recherches, elle a identifié in vitro des souches de levures à haut potentiel aromatique, isolées de la fermentation du cacao.
Elle souhaite faire progresser sa carrière dans un environnement de recherche et développement au sein d'une organisation non gouvernementale internationale ou dans l'industrie du chocolat afin de mettre les résultats de ses recherches au profit de familles composées de petits producteurs de cacao généralement vulnérables, en mettant l'accent sur les intérêts des femmes rurales et le bien-être de leurs enfants.?
Axe de recherche
l'amélioration de la qualité du cacao ivoirien