Coulibaly Miriam
Burkina Faso 2020
La transformation des graines de néré (Parkia biglobosa) en condiment fermenté Soumbala est une activité génératrice de revenus importante pour les femmes des zones rurales et urbaines et une source essentielle de nutriments pour les ménages particulièrement pauvres du Burkina Faso et d'Afrique de l'Ouest. Cependant, cette activité est douloureuse et contraignante. Ainsi, la recherche de Coulibaly se concentre sur l'optimisation du processus traditionnel de production du soumbala afin de réduire ses contraintes, d'améliorer sa qualité et de réduire l'impact négatif de cette activité sur l'environnement. Ses travaux portent sur le développement scientifique du procédé innovant expérimenté. Ceux-ci ont conduit à une réduction considérable de la consommation d'énergie, d'eau, du temps de cuisson (de 24h à 5-6h) et du temps de traitement, à une amélioration de la qualité organoleptique et éventuellement nutritionnelle. Cela permettra également de valoriser l'arbre nain, de créer un plus grand enthousiasme pour sa préservation et sera également un tremplin pour l'organisation de la filière et la sensibilisation des acteurs à l'adaptation des pratiques face au changement climatique.
It will also serve as a catalyst to mobilise the sector and raise awareness among stakeholders about adapting their practices in the face of climate change.
Axe de recherche
Recherche sur l'optimisation de la transformation des graines de néré pour alléger les contraintes de production des zones urbaines et rurales